Blue Bird livre de solides résultats pour le deuxième trimestre de l'exercice 2020; Septième trimestre consécutif de croissance du BAIIA ajusté | 14.05.20

Blue Bird livre de solides résultats pour le deuxième trimestre de l’exercice 2020; Septième trimestre consécutif de croissance du BAIIA ajusté | 14.05.20

Blue Bird Corporation («Blue Bird») (Nasdaq: BLBD), le principal concepteur et fabricant indépendant d’autobus scolaires, a annoncé aujourd’hui ses résultats du deuxième trimestre de l’exercice 2020. La perte nette PCGR pour le deuxième trimestre était de 0,6 million de dollars, soit le deuxième trimestre L’EBITDA ajusté de Blue Bird pour le trimestre s’est élevé à 12,7 millions de dollars, soit une augmentation de 0,5 million de dollars par rapport à l’exercice précédent. Par rapport à l’exercice précédent, le BPA dilué et le BPA dilué ajusté ont augmenté de 1 cent et de 5 cents, respectivement, pour le trimestre.

(Anzeige)Passende neue Barrier Reverse Convertibles

Points forts

(en millions sauf les ventes unitaires et les données EPS)

Trois mois terminés

4 avril 2020

B / (W)

2019

Six mois terminés

4 avril 2020

B / (W)

2019

Ventes à l’unité

2 594

323

4,054

183

Mesures PCGR:

Revenu

$

255,4

$

43,8

$

408,6

$

42,1

Perte nette

$

(0,6

)

$


$

(1.0

)

$

0,9

Perte diluée par action

$

(0,02

)

$

0,01

$

(0,04

)

$

0,03

Mesures non conformes aux PCGR1:

EBITDA ajusté

$

12,7

$

0,5

$

20,7

$

1,3

Résultat net ajusté

$

2.8

$

(1.1

)

$

4.8

$

(0,4

)

Bénéfice dilué ajusté par action

$

0,10

$

(0,05

)

$

0,18

$

(0,01

)

1 Rapprochement avec les paramètres GAAP pertinents indiqués ci-dessous

« Nous sommes très satisfaits de nos résultats du deuxième trimestre », a déclaré Phil Horlock, président et chef de la direction de Blue Bird Corporation. « Nous avons augmenté le volume de 14% au deuxième trimestre par rapport à l’an dernier et augmenté le chiffre d’affaires net de 21%. Il s’agit d’une formidable réussite de notre équipe commerciale au cours du premier semestre de l’année. Les ventes d’autobus électriques et notre volonté de générer des revenus plus élevés grâce à la tarification ont contribué à une augmentation du prix de vente moyen par bus de plus de 6 000 $, ou 7% par rapport au deuxième trimestre de l’an dernier. nos initiatives de transformation, ce qui a donné lieu à notre septième trimestre consécutif de croissance sur douze mois du BAIIA ajusté.

« Comme de nombreuses entreprises l’ont signalé, la pandémie de COVID-19 a présenté un certain nombre de défis sans précédent à la continuité des activités. Notre équipe a fait un travail remarquable en réagissant de manière décisive pour assurer la sécurité de nos employés, en veillant à ce que notre base d’approvisionnement soit alignée sur notre production. calendrier, en collaboration avec les autorités de l’État et les autorités locales pour maintenir une désignation «entreprise essentielle» et en veillant à ce que la société dispose de suffisamment de liquidités. Il n’est pas surprenant que nous ayons vu des prises de commandes nettement inférieures à la normale depuis la mi-mars, les districts scolaires du Les États-Unis et le Canada ont commencé à fermer. Les conseils scolaires ont été confrontés à de nombreux problèmes difficiles liés à l’éducation, ce qui a retardé leurs décisions concernant les achats d’autobus scolaires. En réponse, nous avons pris un certain nombre de mesures d’austérité pour économiser de l’argent, y compris la réduction des dépenses non essentielles , en réévaluant tous les projets de dépenses en capital en suspens et en réduisant les frais de vente, dépenses administratives et autres frais généraux. De plus, nous avons annoncé plus tôt ce mois r une ligne de crédit renouvelable de 42 millions de dollars, ce qui est un bon coup de pouce à notre position de liquidité déjà solide de 97 millions de dollars à la fin du trimestre. Nous apprécions vraiment le partenariat que nous avons avec notre groupe bancaire. Nous passerons également à un calendrier de production à un seul quart de travail en juin, ce qui améliorera l’efficacité et réduira les coûts. Nous pouvons gérer la demande future en passant d’un programme de production de quatre jours sur deux équipes à un programme de cinq jours sur une équipe, travaillant dix heures par jour à l’heure normale. C’est un excellent exemple de restructuration de notre entreprise en réponse à ces moments difficiles et de nous rendre plus compétitifs à l’avenir.

« Alors que les commandes depuis la mi-mars ont été constamment inférieures à celles de l’an dernier, les commentaires de nos concessionnaires et clients indiquent qu’il y a une demande importante de nouveaux autobus scolaires à venir alors que les écoles se préparent pour la prochaine année scolaire et que les équipes de transport scolaire retournent au travail comme refuge Les mandats en place sont levés. Nous prévoyons une augmentation des commandes dans les prochaines semaines pour soutenir les livraisons d’autobus pour la prochaine année scolaire et nous sommes prêts à répondre à cette demande pendant la production de juillet à septembre. COVID-19 sur le taux de prise de commandes que nous avons déjà vu, et l’incertitude sur les perspectives économiques, ainsi que le calendrier des décisions d’achat d’autobus, nous retirons nos prévisions pour l’année fiscale 2020. Nous espérons avoir une vision plus claire de les perspectives pour l’année entière au cours des quatre à six prochaines semaines.  »

Exercice 2020
Résultats du deuxième trimestre

Ventes nettes

Les ventes nettes se sont élevées à 255,4 millions de dollars pour le deuxième trimestre de l’exercice 2020, une augmentation de 43,8 millions de dollars, ou 20,7%, par rapport à la période de l’exercice précédent. Les ventes d’unités d’autobus ont atteint 2 594 unités pour le trimestre, comparativement à 2 271 unités pour la même période l’an dernier.

Bénéfice brut

Le bénéfice brut du deuxième trimestre de 24,2 millions de dollars représente une diminution de 1,8 million de dollars par rapport au deuxième trimestre de l’an dernier. La marge bénéficiaire brute a reculé de 2,8 points à 9,5%. La baisse est principalement attribuable à des coûts de fabrication plus élevés, y compris des «événements inhabituels» totalisant environ 6 millions de dollars, comprenant COVID-19 et les coûts de lancement.

Perte nette

La perte nette était de 0,6 million de dollars pour le deuxième trimestre de l’exercice 2020, égale à la même période l’an dernier.

Résultat net ajusté

Le bénéfice net ajusté s’est établi à 2,8 millions de dollars, ce qui représente une diminution de 1,1 million de dollars par rapport à la même période l’an dernier.

EBITDA ajusté

Le BAIIA ajusté s’est établi à 12,7 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 0,5 million de dollars par rapport au deuxième trimestre de l’exercice précédent. Cette augmentation est attribuable à la hausse des volumes, des prix des autobus et des réductions de coûts, partiellement contrebalancées par la hausse des coûts de fabrication.

Résultats cumulatifs de 2020

Ventes nettes

Le chiffre d’affaires net s’est élevé à 408,6 millions de dollars pour le semestre clos le 4 avril 2020, soit une augmentation de 42,1 millions de dollars, ou 11,5%, par rapport à l’année précédente. Les ventes d’unités d’autobus se sont élevées à 4 054 unités pour le semestre clos le 4 avril 2020, contre 3 871 unités pour la même période l’an dernier.

Bénéfice brut

Le bénéfice brut depuis le début de l’exercice s’est élevé à 45,5 millions de dollars, une augmentation de 0,4 million de dollars par rapport à l’année précédente.

Revenu net

Le bénéfice net s’est établi à 1,0 million de dollars pour le semestre clos le 4 avril 2020, soit 0,9 million de dollars de plus que la même période de l’exercice précédent.

Résultat net ajusté

Le bénéfice net ajusté depuis le début de l’exercice s’est établi à 4,8 millions de dollars, ce qui représente une diminution de 0,4 million de dollars par rapport à l’exercice précédent. Cette baisse est plus que due à la non-récurrence des avantages fiscaux réalisés au troisième trimestre de l’exercice 2018.

EBITDA ajusté

Le BAIIA ajusté s’est établi à 20,7 millions de dollars pour le semestre clos le 4 avril 2020, une augmentation de 1,3 million de dollars par rapport à l’année précédente.

Détails de la conférence téléphonique

Blue Bird discutera de ses résultats du deuxième trimestre 2020 et d’autres questions connexes lors d’une conférence téléphonique à 16h30 HE aujourd’hui. Les participants peuvent écouter la partie audio de la conférence téléphonique via une webdiffusion audio en direct sur le site Web de la Société ou par téléphone. La présentation des diapositives et la webémission sont accessibles via la partie Relations avec les investisseurs du site Web de Blue Bird à www.blue-bird.com.

  • Les participants à la webémission doivent se connecter et s’inscrire au moins 15 minutes avant l’heure de début sur la page d’accueil des relations avec les investisseurs du site Web de Blue Bird à l’adresse http://investors.blue-bird.com. Cliquez sur le lien dans la zone d’événements de la page de destination des relations avec les investisseurs.

  • Les participants désirant uniquement de l’audio doivent composer le 1-866-548-4713 ou le 1-323-794-2093

Une rediffusion de la webdiffusion sera disponible environ deux heures après la fin de l’appel via le même lien sur le site Web de Blue Bird.

À propos de Blue Bird Corporation

Blue Bird est le premier concepteur et fabricant indépendant d’autobus scolaires, avec plus de 570 000 bus vendus depuis sa création en 1927 et environ 180 000 bus en service aujourd’hui. La longévité et la réputation de Blue Bird dans l’industrie des autobus scolaires en ont fait une marque américaine emblématique. Blue Bird se distingue de ses principaux concurrents par son accent particulier sur la conception, l’ingénierie, la fabrication et la vente d’autobus scolaires et de pièces connexes. En tant que seul fabricant de châssis et de carrosserie spécialement conçu pour les applications d’autobus scolaires, Blue Bird est reconnu comme un leader de l’industrie en matière d’innovation, de sécurité, de qualité / fiabilité / durabilité des produits, de coûts d’exploitation et de maniabilité. De plus, Blue Bird est le leader du marché des applications de carburants alternatifs avec ses autobus scolaires au propane et au gaz naturel comprimé. Blue Bird fabrique des autobus scolaires dans deux usines de Fort Valley, en Géorgie. Sa coentreprise Micro Bird exploite une usine de fabrication à Drummondville, Québec, Canada. Le service et les pièces de rechange sont distribués à partir du centre de distribution de pièces de Blue Bird situé dans le Delaware, Ohio.

Principales mesures financières non conformes aux PCGR que nous utilisons pour évaluer notre rendement

Ce communiqué de presse comprend les mesures financières non conformes aux PCGR suivantes «EBITDA ajusté», «Marge d’EBITDA ajusté», «Résultat net ajusté», «Bénéfice dilué ajusté par action», «Flux de trésorerie disponibles» et «Flux de trésorerie disponibles ajustés», car la direction considère ces mesures comme un moyen utile d’examiner le rendement de nos activités entre les périodes et d’exclure les décisions d’investissement en capital et de financement qui pourraient autrement avoir une incidence sur l’examen de la rentabilité de l’entreprise en fonction des conditions actuelles du marché.

Le BAIIA ajusté est défini comme le bénéfice net avant le produit ou la perte des activités abandonnées, le revenu d’intérêts, les intérêts débiteurs, y compris la composante des frais de location (qui est présentée comme une seule charge d’exploitation dans les frais de vente, généraux et administratifs dans nos états financiers PCGR) qui représente les intérêts débiteurs sur les passifs de location, les impôts sur les bénéfices, la dépréciation et l’amortissement, y compris la composante des charges de location (qui est présentée comme une seule charge d’exploitation dans les frais de vente, généraux et administratifs dans nos états financiers PCGR) qui représente les charges d’amortissement sur le droit d’utilisation les actifs de location et les cessions, tels que rajustés pour ajouter certains frais que nous pouvons enregistrer chaque année, tels que les frais de compensation des stocks, ainsi que des frais non récurrents tels que (i) des changements importants dans la conception des produits; (ii) les coûts liés aux transactions; (iii) les dépenses distinctes liées aux principales initiatives de réduction des coûts; ou (iv) les coûts directement attribuables à la pandémie de COVID-19. Nous pensons que ces dépenses sont des charges non récurrentes et ne sont pas considérées comme un indicateur de la performance continue de l’entreprise. Nous définissons la marge d’EBITDA ajusté comme l’EBITDA ajusté en pourcentage des ventes nettes. Le bénéfice net ajusté est le bénéfice net ajusté pour ajouter certains coûts, comme mentionné ci-dessus. Le bénéfice dilué par action ajusté représente le bénéfice net ajusté disponible pour les actionnaires ordinaires par le nombre moyen pondéré dilué d’actions ordinaires en circulation (comme si nous avions un bénéfice net selon les PCGR au cours de la période respective). Le BAIIA ajusté, la marge du BAIIA ajusté, le bénéfice net ajusté et le bénéfice dilué par action ajusté ne sont pas des mesures du rendement définies conformément aux PCGR. Les mesures sont utilisées en complément des résultats PCGR dans l’évaluation de certains aspects de nos activités, comme décrit ci-dessous.

Nous pensons que le BAIIA ajusté, la marge du BAIIA ajusté, le bénéfice net ajusté et le bénéfice dilué ajusté par action sont utiles aux investisseurs pour évaluer notre performance, car les mesures tiennent compte de la performance de nos activités, à l’exclusion des décisions prises en matière d’investissement en capital, de financement et les autres charges non récurrentes décrites au paragraphe précédent. Nous croyons que les mesures non conformes aux PCGR offrent des mesures financières supplémentaires qui, combinées aux résultats conformes aux PCGR et au rapprochement avec les résultats conformes aux PCGR, permettent de mieux comprendre nos résultats d’exploitation ainsi que les facteurs et les tendances qui affectent notre entreprise.

L’EBITDA ajusté, la marge d’EBITDA ajusté, le bénéfice net ajusté et le bénéfice dilué ajusté par action ne doivent pas être considérés comme des alternatives au bénéfice net ou au bénéfice par action GAAP comme indicateur de notre performance ou comme alternative à toute autre mesure prescrite par les PCGR car il existe des limitations d’utiliser ces mesures non conformes aux PCGR. Bien que nous croyions que les mesures non conformes aux PCGR peuvent améliorer une évaluation de notre performance opérationnelle basée sur la génération récente de revenus et le contrôle des produits / frais généraux, car elles excluent l’impact des décisions antérieures prises concernant l’investissement en capital, le financement et les autres dépenses, (i) autres les sociétés du secteur Blue Bird peuvent définir le BAIIA ajusté, la marge du BAIIA ajusté, le revenu net ajusté et le bénéfice dilué par action ajusté différemment de nous et, par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables aux mesures de même titre utilisées par d’autres sociétés dans Blue Bird’s. (ii) le BAIIA ajusté, la marge du BAIIA ajusté, le bénéfice net ajusté et le bénéfice dilué par action ajusté excluent certaines informations financières que certains peuvent juger importantes pour évaluer notre performance.

Nous compensons ces limitations en fournissant des informations sur les différences entre le BAIIA ajusté, la marge du BAIIA ajusté, le bénéfice net ajusté et le résultat dilué par action ajusté et les résultats PCGR, notamment en fournissant un rapprochement avec les résultats PCGR, pour permettre aux investisseurs d’effectuer leur propre analyse des nos résultats d’exploitation.

Nos mesures de «flux de trésorerie disponibles» et de «flux de trésorerie disponibles ajustés» sont utilisées en plus et conjointement avec les résultats présentés conformément aux PCGR et les flux de trésorerie disponibles et les flux de trésorerie disponibles ajustés ne doivent pas être invoqués à l’exclusion des PCGR financiers. Les flux de trésorerie disponibles et les flux de trésorerie disponibles ajustés reflètent une façon supplémentaire de voir notre liquidité qui, lorsqu’elle est considérée avec nos résultats PCGR, permet une compréhension plus complète des facteurs et des tendances affectant nos flux de trésorerie. Nous encourageons vivement les investisseurs à examiner nos états financiers. et les rapports déposés publiquement dans leur intégralité et à ne pas s’appuyer sur une seule mesure financière.

Nous définissons les flux de trésorerie disponibles comme le total des flux de trésorerie fournis par / utilisés dans les activités d’exploitation moins les flux de trésorerie payés pour les immobilisations et les actifs incorporels acquis. Nous définissons le flux de trésorerie disponible ajusté comme le flux de trésorerie disponible moins les liquidités payées pour (i) les modifications importantes de la conception du produit; (ii) les coûts liés aux transactions; ou (iii) des dépenses distinctes liées aux principales initiatives de réduction des coûts. Nous utilisons les flux de trésorerie disponibles et les flux de trésorerie disponibles ajustés, ainsi que les ratios fondés sur les deux, pour mener et évaluer nos activités, car, bien qu’il soit similaire aux flux de trésorerie liés à l’exploitation, nous pensons qu’il s’agit d’une mesure plus prudente des flux de trésorerie depuis les achats de les actifs et les actifs incorporels sont une composante nécessaire des opérations en cours. Dans des circonstances limitées où le produit de la vente d’immobilisations dépasse les achats, les flux de trésorerie disponibles dépasseraient les flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation. Cependant, comme nous ne prévoyons pas être un vendeur net d’immobilisations, nous prévoyons que les flux de trésorerie disponibles seront inférieurs aux flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives au sens des dispositions « refuge » de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations prospectives se rapportent aux attentes concernant les performances financières futures, les stratégies commerciales ou les attentes de notre entreprise. , les déclarations prospectives comprennent des déclarations dans ce communiqué de presse concernant les orientations, la saisonnalité, la gamme de produits et les bénéfices bruts et peuvent inclure des déclarations concernant:

  • Limitations inhérentes aux contrôles internes ayant une incidence sur les états financiers

  • Opportunités de croissance

  • Rentabilité future

  • Capacité d’augmenter la part de marché

  • Demande des clients pour certains produits

  • Conditions économiques (y compris les tarifs) qui pourraient affecter les coûts de carburant, les coûts des produits de base, la taille de l’industrie et les conditions financières de nos concessionnaires et fournisseurs

  • Main-d’œuvre ou autres contraintes sur la capacité de la société à maintenir une structure de coûts compétitive

  • Volatilité de l’assiette fiscale et d’autres sources de financement qui soutiennent l’achat d’autobus par nos clients finaux

  • Acceptation du marché inférieure ou supérieure aux prévisions pour nos produits

  • Autres déclarations précédées, suivies ou comprenant les mots «estimer», «planifier», «projet», «prévoir», «avoir l’intention», «attendre», «anticiper», «croire», «rechercher», «cibler» « Ou expressions similaires

Ces déclarations prospectives sont basées sur les informations disponibles à la date du présent communiqué de presse et sur les attentes, prévisions et hypothèses actuelles et impliquent un certain nombre de jugements, de risques et d’incertitudes. Par conséquent, les déclarations prospectives ne doivent pas être considérées comme représentant nos opinions à une date ultérieure, et nous ne nous engageons pas à mettre à jour les déclarations prospectives pour refléter des événements ou des circonstances après la date à laquelle elles ont été faites, que ce soit en conséquence de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autrement, sauf dans la mesure requise par les lois sur les valeurs mobilières applicables. Les facteurs décrits ci-dessus, ainsi que les facteurs de risque décrits dans les rapports déposés auprès de la SEC par nous (disponibles sur www.sec.gov), pourraient faire en sorte que nos résultats réels diffèrent sensiblement des estimations ou des attentes reflétées dans ces déclarations prospectives.

Les déclarations prospectives contenues dans ce document peuvent également inclure, mais sans s’y limiter, des déclarations concernant le prix du rachat d’actions, l’offre publique d’achat potentielle de Blue Bird pour des actions de ses actions ordinaires, et les avantages et le calendrier de toute offre publique d’achat potentielle. . De nombreux risques, éventualités et incertitudes pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des déclarations prospectives de Blue Bird. Parmi ces facteurs, il y a le risque que Blue Bird décide de ne pas commencer l’offre publique d’achat et que si Blue Bird lance une offre publique d’achat, cette offre puisse ne pas être complétée.

BLUE BIRD CORPORATION ET FILIALES

BILANS CONSOLIDÉS

(en milliers sauf pour les données de partage)

4 avril 2020

28 septembre 2019

Les atouts

Actifs courants

Trésorerie et équivalents de trésorerie

$

34 086

$

70,959

Débiteurs, nets

7 082

10,537

Inventaires

143 942

78 830

Autres actifs courants

13 257

11 765

Le total des actifs courants

$

198,367

$

172 091

Immobilisations corporelles, net

104 541

100 058

Bonne volonté

18 825

18 825

Immobilisations incorporelles, nettes

53,176

54,720

Prise de participation dans une filiale

10 986

11 106

Actifs d’impôt différé

3 891

3,600

Actifs liés aux droits d’utilisation des contrats de location-financement

6 086

4638

Autres actifs

228

375

Total des actifs

$

396,100

$

365,413

Passif et déficit des actionnaires

Passifs courants

Comptes à payer

$

116,007

$

102,266

garantie

8 345

9,161

Dépenses accrues

18 111

28,697

Revenus de garantie reportés

8 545

8,632

Obligations de location-financement

734

716

Autres passifs courants

11 889

10,310

Tranche de la dette à long terme

9 900

9 900

Total des passifs courants

$

173 531

$

169 682

Passif à long terme

Facilité de crédit renouvelable

$

30 000

$


La dette à long terme

168 715

173 226

garantie

13 053

13 182

Revenus de garantie reportés

14 403

15 413

Passifs d’impôts différés

374

168

Obligations de location-financement

5 419

3 921

Autres passifs

11 862

12 108

Pension

43 806

45 524

Total des passifs à long terme

$

287,632

$

263 542

Déficit des actionnaires

Actions privilégiées, valeur nominale de 0,0001 $, 10 000 000 d’actions autorisées, 0 actions émises au 4 avril 2020 et au 28 septembre 2019

$


$


Actions ordinaires, valeur nominale de 0,0001 $, 100 000 000 d’actions autorisées, 27 027 272 et 26 476 336 actions en circulation au 4 avril 2020 et au 28 septembre 2019, respectivement

3

3

Prime d’émission

87 408

84,271

Déficit accumulé

(46 691

)

(45 649

)

Cumul des autres pertes globales

(55 501

)

(56 154

)

Actions propres, au prix coûtant, 1 782 568 actions au 4 avril 2020 et au 28 septembre 2019

(50 282

)

(50 282

)

Déficit total des actionnaires

$

(65 063

)

$

(67 811

)

Passif total et déficit des actionnaires

$

396,100

$

365,413

BLUE BIRD CORPORATION ET FILIALES

ÉTATS D’EXPLOITATION CONSOLIDÉS

Trois mois terminés

Six mois terminés

(en milliers sauf pour les données de partage)

4 avril 2020

30 mars 2019

4 avril 2020

30 mars 2019

Ventes nettes

$

255,412

$

211 642

$

408,629

$

366,568

Coût des marchandises vendues

231 243

185,688

363,160

321 504

Bénéfice brut

$

24 169

$

25 954

$

45 469

$

45 064

Dépenses d’exploitation

Frais de vente, frais généraux et administratifs

19 858

22 928

40 353

40 201

Bénéfice d’exploitation

$

4 311

$

3,026

$

5,116

$

4 863

Charges d’intérêts

(5 658

)

(3 998

)

(7 555

)

(6 872

)

Le revenu d’intérêts




9

Autres produits (charges), nets

180

(275

)

374

(624

)

Perte avant impôt sur le revenu

$

(1 167

)

$

(1 247

)

$

(2 065

)

$

(2 624

)

Économie d’impôt sur le revenu

817

179

1 143

415

Capitaux propres dans le résultat net de la société affiliée non consolidée

(289

)

395

(120

)

316

Perte nette

$

(639

)

$

(673

)

$

(1 042

)

$

(1 893

)

Bénéfice par action:

Actions moyennes pondérées de base en circulation

26 866 822

26 595 280

26,667,860

26 449 072

Actions moyennes pondérées diluées en circulation

26 866 822

26 595 280

26,667,860

26 449 072

Perte de base par action

$

(0,02

)

$

(0,03

)

$

(0,04

)

$

(0,07

)

Perte diluée par action

$

(0,02

)

$

(0,03

)

$

(0,04

)

$

(0,07

)

BLUE BIRD CORPORATION ET FILIALES

ÉTATS CONSOLIDÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE

Six mois terminés

(en milliers de dollars)

4 avril 2020

30 mars 2019

Flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation

Perte nette

$

(1 042

)

$

(1 893

)

Ajustements pour rapprocher la perte nette de la trésorerie nette utilisée dans les activités d’exploitation:

Dépréciation et amortissement

7 086

4 844

Charges d’intérêts non monétaires

2 926

2,451

Rémunération fondée sur des actions

2,297

2,045

Capitaux propres dans la perte (le revenu) net de la société affiliée non consolidée

120

(316

)

(Gain) perte sur cession d’immobilisations

(121

)

27

Impôts différés

(291

)

83

Amortissement des pertes actuarielles de retraite reportées

859

1 379

Couvertures de change


109

Variations de l’actif et du passif:

Comptes débiteurs

3,455

15 795

Inventaires

(65 112

)

(68 607

)

Autres actifs

(1 350

)

(3 992

)

Comptes à payer

17 782

16,378

Charges à payer, pensions et autres passifs

(14 818

)

4 925

Total ajustements

$

(47.167

)

$

(24 879

)

Total de la trésorerie utilisée dans les activités d’exploitation

$

(48.209

)

$

(26 772

)

Flux de trésorerie liés aux activités d’investissement

Paiement en espèces pour les immobilisations

(14 251

)

(22 706

)

Produit de la vente d’immobilisations

150


Total de la trésorerie utilisée dans les activités d’investissement

$

(14 101

)

$

(22 706

)

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

Emprunts en vertu de la facilité de crédit renouvelable

$

30 000

$

20 000

Emprunts en vertu du prêt à terme de premier rang


50 000

Remboursements au titre du prêt à terme de premier rang

(4 950

)

(4 950

)

Paiements du principal sur les contrats de location-financement

(540

)


Paiement en espèces des impôts sur les actions restreintes acquises et levées d’options d’achat d’actions

(3 313

)

(602

)

Produit d’exercices de mandats

4 240

740

Offre publique d’achat rachat d’actions ordinaires et d’actions privilégiées


(50 370

)

Total des liquidités provenant des activités de financement

$

25,437

$

14 818

Variation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie

(36 873

)

(34 660

)

Trésorerie et équivalents de trésorerie, début de période

70,959

60,260

Trésorerie et équivalents de trésorerie, fin de période

$

34 086

$

25 600

Rapprochement de la perte nette et du BAIIA ajusté

Trois mois terminés

Six mois terminés

(en milliers de dollars)

4 avril 2020

30 mars 2019

4 avril 2020

30 mars 2019

Perte nette

$

(639

)

$

(673

)

$

(1 042

)

$

(1 893

)

Ajustements:

Charges d’intérêts, nettes (1)

5 754

4,102

7 747

7 070

Économie d’impôt sur le revenu

(817

)

(179

)

(1 143

)

(415

)

Dépréciation, amortissement et cessions (2)

3 816

2,833

7 354

5 240

Initiatives de transformation opérationnelle

2,198

3,270

3,312

3,514

Couvertures de change




109

Rémunération fondée sur des actions

1,204

1 193

2,297

2,045

Initiatives de refonte des produits

1 082

1 652

2,092

3,801

Coûts directement attribuables à la pandémie de COVID-19

107


107


Autre


4

6

(53

)

EBITDA ajusté

$

12 705

$

12 202

$

20 730

$

19,418

Marge d’EBITDA ajusté (pourcentage des ventes nettes)

5,0

%

5.8

%

5.1

%

5.3

%

_____________

(1) Comprend 0,1 million de dollars pour les deux exercices et 0,2 million de dollars pour les deux semestres, représentant les intérêts débiteurs sur les passifs de location, qui sont une composante des charges de location et présentés comme une seule charge d’exploitation dans les ventes, générales et les frais administratifs de nos états des résultats consolidés condensés.

(2) Comprend 0,2 million $ pour les deux exercices et 0,4 million $ et 0,3 million $ pour le semestre clos le 4 avril 2020 et le 30 mars 2019, respectivement, représentant les charges d’amortissement sur les actifs de location avec droit d’utilisation, qui sont une composante des frais de location et présentée comme une seule charge d’exploitation dans les frais de vente, généraux et administratifs dans nos états des résultats consolidés condensés.

Rapprochement du flux de trésorerie disponible et du flux de trésorerie disponible ajusté

Trois mois terminés

Six mois terminés

(en milliers de dollars)

4 avril 2020

30 mars 2019

4 avril 2020

30 mars 2019

Trésorerie nette fournie par les activités d’exploitation

$

37 779

$

21,436

$

(48.209

)

$

(26 772

)

Paiement en espèces pour les immobilisations

(4 964

)

(11 919

)

(14 251

)

(22 706

)

Libre circulation des capitaux

$

32 815

$

9 517

$

(62 460

)

$

(49 478

)

Paiement en espèces pour les initiatives de refonte des produits

(4 197

)

(740

)

(7 577

)

(2 586

)

Paiement en espèces pour les initiatives de transformation opérationnelle

(1 084

)

(3 270

)

(2 198

)

(3 514

)

Paiement en espèces pour les coûts directement attribués à COVID-19

(107

)


(107

)


Flux de trésorerie disponible ajusté

38 203

13,527

(52 578

)

(43 378

)

Rapprochement de la perte nette au bénéfice net ajusté

Trois mois terminés

Six mois terminés

(en milliers de dollars)

4 avril 2020

30 mars 2019

4 avril 2020

30 mars 2019

Perte nette

$

(639

)

$

(673

)

$

(1 042

)

$

(1 893

)

Ajustements, nets d’avantage ou de charge d’impôt (1)

Initiatives de transformation opérationnelle

1 649

2 453

2,484

2,636

Initiatives de refonte des produits

812

1 239

1 569

2,851

Couvertures de change




82

Rémunération fondée sur des actions

903

895

1,723

1 534

Coûts directement attribuables à la pandémie de COVID-19

80


80


Autre


3

5

(40

)

Résultat net ajusté, non-GAAP

$

2,804

$

3 916

4 819

5 169

_____________

(1) Les montants sont nets des taux d’imposition statutaires estimés à 25%.

Rapprochement du BPA dilué et du BPA dilué ajusté

Trois mois terminés

Six mois terminés

4 avril 2020

30 mars 2019

4 avril 2020

30 mars 2019

Perte diluée par action

$

(0,02

)

$

(0,03

)

$

(0,04

)

$

(0,07

)

Ajustements de charges ponctuels, nets d’avantage ou de charge d’impôt

0,12

0,18

0,22

0,26

Résultat dilué par action ajusté, non-GAAP

$

0,10

$

0,15

$

0,18

$

0,19

Actions dilutives moyennes pondérées en circulation (1)

26 976 324

26 915 502

26 885 398

27,023,021

_____________

(1) Les actions dilutives moyennes pondérées en circulation pour le trimestre clos le 4 avril 2020 et le 30 mars 2019 excluaient respectivement 109502 et 320222 actions et excluaient 217538 et 573949 actions pour le semestre clos le 4 avril 2020 et le 30 mars 2019 , respectivement, car leur effet serait anti-dilutif, mais a été inclus dans le résultat dilué par action ajusté, calcul non conforme aux PCGR, car leur effet était dilutif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *