Voici quelques façons dont vos besoins nutritionnels pourraient changer à mesure que vous vieillissez

Voici quelques façons dont vos besoins nutritionnels pourraient changer à mesure que vous vieillissez

La vieillesse est liée à divers problèmes, notamment des carences et une mauvaise santé générale. Il est très important de faire très attention à ce que vous mangez en vieillissant. Vous devez vous assurer de manger des aliments riches en nutriments et de prendre des suppléments si nécessaire. Voici quelques moyens simples de vous assurer de rester en bonne santé toute votre vie. Cependant, pour vous assurer de fournir à votre corps les bons nutriments, vous devez savoir que vos besoins changent également à mesure que vous vieillissez. Voici quelques façons dont les besoins de votre corps changent à mesure que vous vieillissez.

Vous avez besoin de moins de calories

Le nombre de calories nécessaires à votre corps dépend de votre taille, de votre poids, de votre masse musculaire et de votre niveau d’activité, entre autres facteurs. En vieillissant, vous aurez peut-être besoin de beaucoup moins de calories pour maintenir votre poids corporel, car vous avez tendance à faire beaucoup moins d’exercice et à avoir moins de muscles à transporter. Si vous ne réduisez pas votre apport calorique, vous prendrez du poids rapidement, principalement autour du ventre. Cependant, une baisse des calories ne signifie pas que vous compromettez votre apport en nutriments. Il est possible que vous ayez réellement besoin d’un apport nutritionnel plus élevé en vieillissant. Vous devez vous assurer que les aliments entiers comme les fruits, les légumes et les viandes maigres font partie intégrante de votre alimentation. Les nutriments comme la vitamine D, la vitamine B12, le calcium et les protéines sont très importants pour vous.

Ajoutez des protéines à votre alimentation
En vieillissant, il est courant de perdre du muscle et de la force. Des études suggèrent qu’un adulte moyen perd de 3 à 8% de sa masse musculaire chaque décennie après avoir atteint l’âge de 30 ans. Ceci est également connu sous le nom de sarcopénie. C’est une des principales causes de faiblesse et de fractures chez les personnes âgées. Augmenter votre apport en protéines peut vous aider à lutter contre cela. Il ralentit le taux de perte musculaire et augmente la masse. Les protéines vous aident également à développer plus de muscles. Vous devriez également envisager de combiner un régime riche en protéines avec des exercices de résistance pour lutter plus efficacement contre la perte musculaire.

Augmentez votre apport en fibres

La constipation est un autre problème de santé courant chez les personnes âgées, surtout après l’âge de 65 ans. Cela est principalement dû au fait qu’à cet âge, les gens bougent moins ou prennent des médicaments qui ont la constipation comme effet secondaire majeur. La seule façon de soulager cela est d’augmenter l’apport de fibres dans votre alimentation. Il aide à garder les selles régulières. Un régime riche en fibres prévient également la maladie diverticulaire qui provoque la formation de petites poches le long du côlon qui peuvent ensuite être infectées et enflammées.


Vous avez besoin de plus de calcium et de vitamine D


Ce sont les deux nutriments les plus importants pour maintenir la santé osseuse. Le calcium est important pour les os et la vitamine D aide le corps à absorber le calcium. Cependant, l’absorption du calcium des aliments est plus lente chez les personnes âgées. Cela est probablement dû à une carence en vitamine D. Votre corps peut produire de la vitamine D à partir du cholestérol dans le corps lorsqu’il est exposé au soleil. Cependant, à mesure que nous vieillissons, notre peau s’amincit, ce qui réduit la capacité de former de la vitamine D. Un manque de calcium ou de vitamine D peut entraîner une perte osseuse et augmenter le risque de fractures. Les produits laitiers et les légumes verts à feuilles sont les meilleures sources de calcium, tandis que la vitamine D se trouve en abondance dans les poissons comme le saumon et le hareng.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *